Est-ce que votre assurance auto vous couvre à l’étranger ?

En réalité, tout dépend entièrement des termes du contrat. Sauf pour l’assurance au tiers qui joue obligatoirement où que vous alliez.

A l’étranger comme en France, cette garantie obligatoire indemnise les tiers subissant des dommages causés par votre véhicule.

Pour le reste, vous devrez vous renseigner sur les pays où votre assurance automobile joue. Si votre destination n’en fait pas partie, soit vous annulez votre déplacement, soit vous souscrivez une assurance auto particulière pour ce pays.

N’oubliez jamais votre attestation et votre certificat d’assurance

Ces documents ne prouvent pas, mais présument que votre véhicule est assuré. C’est une présomption simple, donc valable jusqu’à preuve contraire. Mais en pratique, ces documents facilitent le déplacement, notamment au sein de l’UE.

Surnommée la carte verte, l’attestation d’assurance mentionne clairement les pays où vos garanties jouent. Par ailleurs, ce document détaille des informations sur vous, l’assuré, et sur votre assureur. La carte verte détaille aussi les garanties couvertes par votre contrat d’assurance.

L’attestation et le certificat d’assurance sont surtout nécessaires en cas d’accident. Alors, assurez-vous bien que vous avez les coordonnées de votre assureur avant de partir en voyage. Nombreux sont les pays où la souscription d’une assurance est obligatoire.

Les risques habituellement couverts à l’étranger

Quelques clics sur Internet suffisent pour avoir des devis assurance auto en ligne, des devis susceptibles de correspondre à vos besoins, en l’occurrence l’indemnisation de sinistres survenus à l’étranger.

Sinon, l’assurance au tiers est une exigence légale. Mais la carte verte, conformément aux termes du contrat, indique les pays où l’indemnisation est possible. Idem pour les garanties dites facultatives (vol et incendie, accident, etc.).

Des garanties particulières se révèlent pratiques lors d’un voyage, notamment en cas d’accident : le remorquage de la voiture accidentée, le rapatriement des passagers ou de la voiture, la prise en charge de la rémunération du chauffeur qui rapatrie la voiture et ses passagers…

Généralement, la couverture des risques est une évidence dans les pays de l’UE et de l’EEE. Idem pour des pays hors UE, mais qui ont des systèmes juridiques assez proches de certains pays européens.

C’est notamment le cas des anciennes colonies britanniques et françaises. Dans les anciennes colonies françaises en particulier, nombreuses sont celles qui calquent carrément le droit français des assurances.