Mutuelles santés : Réforme des contrats dits « responsables », une bouffée d’air pour les ménages

Beaucoup sont les insatisfaits des contrats de mutuelles santés. Le nombre d’individus qui abandonnent les soins, faute de moyens financiers tend à augmenter considérablement. Une refonte et une réforme dans ce domaine ont été faites  par l’exécutif. En effet, ils seront lancés en Avril 2015. Quelles en sont les grandes lignes ?

santeforme26

Dépassement d’honoraires et tarifs excessifs dans le domaine de la lunetterie-optique dans la ligne de mire des « contrats responsables »

Les « contrats responsables » sont perçus comme étant contraignantes et coûteuses pour les mutuelles santés mais aussi pour les professionnels de santés. Le principal objectif des « contrats responsables » est de limiter le dépassement d’honoraires, mais aussi de freiner l’ampleur des prix trop élevé dans le domaine de la lunetterie-optique. La facture pour les mutuelles devrait augmenter considérablement, jusqu’à près de 0,3%, selon l’exécutif français.

Planchers et plafonds des remboursements, points essentiels des « contrats responsables »

Ce sont les grandes lignes de cette nouvelle refonte. Sachant que la plupart des complémentaires santés ne prennent pas à leur charge les dépassements d’honoraires Le plafond des dépassements d’honoraires de 125 % du tarif Sécurité sociale durant deux ans, puis à 100 % à partir de 2017 seront imposés. Ceci fait pour que le nombre de signataires des contrats ne se voient pas baisser considérablement. Effectivement, vu le nombre d’individus préférant se passer des services des complémentaires santés, cette nouvelle disposition vise à renflouer le nombre de ceux qui veulent signer des contrats.

Ces grandes lignes du nouveau « contrat responsable » s’inscrivent dans le souhaiter du président François Hollande qui voulait faciliter l’accès pour tous à une couverture complémentaire de qualité d’ici 2017 sachant qu’une grande proportion de la population français n’y a pas accès. La population dite en situation vulnérable ou défavorisée est aussi ciblée par ces « contrats responsables »,car , en effet ,l’aide complémentaire santé sera étendue pour ces derniers, tout en préservant des garanties minimales. Que demande le peuple ?