Connaissez-vous l’assurance hospitalisation ?

L’objectif premier de l’assurance est de remplacer les biens et matériaux détruits ou volés. Il en est de même pour les assurances maladies. Si vous voulez en savoir plus sur l’assurance hospitalisation, lisez cet article.

L’assurance hospitalisation : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, l’assurance hospitalisation couvre les frais d’hospitalisation. Elle prend en charge, totalement ou partiellement, les dépenses que le malade devrait normalement payer après prise en charge par la Sécurité Sociale.
Mais le plus souvent, il y a un surplus. C’est-à-dire qu’une partie des frais d’hospitalisation est à la charge du patient.

Qu’est-ce qui est couvert par l’assurance hospitalisation ?

Pour faire court, voici les situations dans lesquelles vous serez couvert par une assurance hospitalisation :

  • Lors de votre accouchement
  • Si vous avez un accident
  • Si vous avez une maladie grave.

Les conditions générales précisent ce que l’assureur considère comme une maladie grave.
Dans cette situation, il faut bien lire le contrat. Si ce sont des maladies qui requièrent un traitement spécial tel que le cancer, la maladie de Parkinson ou la maladie de Crohn, vous serez sûrement assuré. Ce qui signifie que les dépenses médicales sont remboursées même s’il n’y a pas eu d’hospitalisation.

  • Durant le post hospitalisation et la pré-hospitalisation.

La couverture pré-hospitalière et post-hospitalière vont dépendre de votre assureur. Ainsi, il couvre les frais médicaux ambulatoires durant toute l’hospitalisation.
En général, ces frais médicaux du mois précédant l’hospitalisation (pré-hospitalisation) et des trois mois suivant l’hospitalisation (post hospitalisation) sont pris en charge, mais il existe également des différences selon les contrats.
A noter : les frais médicaux ambulatoires désignent les frais d’examens médicaux, l’imagerie diagnostique, les frais de médicaments et la physiothérapie.

Quels sont les avantages d’une assurance hospitalisation ?

À savoir qu’une assurance-maladie basique couvre la plupart des frais médicaux, mais pas toute la totalité. Par exemple, de nombreuses techniques thérapeutiques, des dispositifs médicaux et certains médicaments agréés ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.
En effet, les frais médicaux augmentent tout le temps. De plus, la durée de vie moyenne d’une personne est devenue plus longue. Par conséquent, les dépenses totales de santé devraient croître pour les années qui vont venir.
Depuis quelques années, l’assurance hospitalisation est considérée comme un complémentaire de l’assurance-maladie obligatoire.
Si on en croit les chiffres, plus de neuf millions d’individus est assuré par une assurance hospitalisation.

Votre chambre sera prise en charge

Vous pouvez récupérer en toute tranquillité d’esprit. En effet, la plupart des contrats à large couverture stipulent le remboursement pour une occupation simple.
À préciser que dans le cas d’une hospitalisation en chambre privée, l’hôpital ajoutera généralement un surplus. Par conséquent, la prime que vous devrez payer sera plus élevée qu’une assurance hospitalisation qui ne couvre qu’une chambre semi-privée ou une chambre d’hôpital général.

Quels sont les différents types d’assurance hospitalisation ?

Assurance hospitalisation individuelle

Vous pouvez souscrire une assurance hospitalisation par vous-même ou par l’intermédiaire de votre employeur. En effet, la majorité des salariés bénéficient d’une assurance complémentaire hospitalisation prise en charge par leur employeur.

Assurance hospitalisation collective

L’assurance hospitalisation est importante parce qu’elle apporte des avantages conséquents.
Le principal avantage de l’assurance collective est que les employeurs paient la moitié ou la totalité de la prime.Si vous bénéficiez d’une assurance collective, vous êtes inclus dans un régime qui couvre tous les salariés quel que soit leur âge ou leur santé.
Même si vous prenez votre retraite, vous pouvez poursuivre l’assurance collective hospitalisation sur une base individuelle sans passer par un examen médical. Cependant, vous devez être affilié à l’assurance hospitalisation depuis au moins deux années consécutives.

L’assurance hospitalisation forfaitaire

Avec l’assurance hospitalisation forfaitaire, une prime forfaitaire est versée pour chaque jour d’hospitalisation, quel que soit le montant facturé. C’est le moins populaire des assurances hospitalisation privées.
La plupart des assurances hospitalisation couvrent les frais d’hospitalisation. Si le patient reçoit une réclamation de 1000 € de l’hôpital et que le dépassement est de 100 €, l’assurance hospitalisation prendra en charge jusqu’à 900 €.