Nos conseils pour trouver un bon équilibre alimentaire

On ne le dira jamais assez, pour avoir une bonne santé et se maintenir en forme, il est primordial d’avoir un bon équilibre alimentaire. Toutefois, la plupart ne savent pas vraiment comment s’y prendre pour équilibrer leur alimentation. Le but de cet article est d’apporter des conseils pour permettre à tout le monde de trouver un bon équilibre alimentaire.

Faire le choix des bons gras

Pour se maintenir en parfaite santé et en forme, l’alimentation occupe une place importante. Pour ce faire, il faut adopter l’attitude alimentaire qu’il faut. Si vous n’êtes pas en mesure de prendre cet aspect en charge vous-même, vous pouvez prendre conseil chez un spécialiste comme SASU PRESTIGE COMPANY – Metz.

Ici, la consommation de gras est très importante. Toutefois, ne confondez pas cela avec la consommation des aliments comme les pizzas, les frites et autres repas du même genre. En effet, il faut réduire les gras contenus dans ces aliments et qui donnent du cholestérol. Par contre, il faut intégrer dans vos habitudes alimentaires des mets contenant des bons gras. On retrouve ceux-ci dans :

  • Les poissons gras (hareng, truite, saumon, maquereau, morue) ;
  • Les huiles de colza, chanvre ou lin ;
  • Les œufs ;
  • Les noix ;
  • Le chou ;

Privilégiez ces aliments dans votre alimentation afin de vous garantir une bonne santé.

Réduire les sucres

On consomme souvent le sucre sans même le savoir. En effet, au-delà du sucre pris avec du café, on en prend beaucoup sans se rendre compte des quantités absorbées. À titre d’exemple, sachez qu’un verre sans sucre de jus de pomme et un yaourt correspondent à environ 5 morceaux de sucre.

Le sucre n’a pas d’intérêt pour notre équilibre nutritionnel, car l’organisme en produit naturellement à base des graisses et des protéines. Ainsi, on recommande de limiter notre consommation journalière de sucre à un verre de jus de fruits ou de boisson sucrée. De plus, privilégiez les jus pressés fraîchement, car ils renferment plus de vitamines.

Réduire la consommation de viande

Malgré la diminution de notre consommation de viande depuis quelques années, la quantité encore prise est trop élevée. L’essentiel à connaître est qu’il faut limiter la consommation de porc et de bœuf par semaine à 500 g par ailleurs, la consommation de charcuterie journalière doit passer à 25 g.

A contrario, la consommation de poisson devra être plus fréquente, soit au minimum deux fois par semaine. Vous devez éviter de fumer, saler, frire ou cuire le poisson à température élevée, car il perd son intérêt nutritionnel. Ainsi, vous profiterez grandement de tout ce qu’il a à offrir comme éléments nutritifs.

Faites entrer plus de légumineuses dans votre alimentation

Actuellement, la consommation de légumineuses est de 11 g en moyenne par jour. En effet, cette quantité est encore trop basse. Les légumineuses constituent une très bonne source de protéines, de fibres, de vitamines et de minéraux. Elles sont indispensables pour le fonctionnement effectif de notre système digestif. De plus, elles protègent des maladies cardiaques, du diabète et du cancer.

Il faut alors programmer plus souvent au menu les fèves, les pois chiches, les haricots rouges ou blancs, les pois cassés et les lentilles.

Consommer beaucoup de céréales complètes

Même si les céréales se retrouvent dans presque tous les aliments que nous consommons (pain, farine, riz, pizza, crêpes, pâtes), il est encore plus intéressant de favoriser les céréales complètes. En effet, ces dernières sont plus rassasiantes que les céréales simples et évitent aussi de se tourner vers le grignotage.

Par ailleurs, elles ont une incidence réelle sur la réduction des affections chroniques de type maladie cardio-vasculaire ou le diabète. Elles réduisent aussi les risques de constipation après la consommation de certains repas. Toutefois, on recommande de les prendre bio parce qu’elles sont traitées avec des procédés chimiques afin de pouvoir mieux les conserver.