Est-ce que la nymphoplastie est remboursée par la SECU ?

Les petites lèvres sont des replis muqueux situés à l’intérieur des grandes lèvres. Un certain nombre de femmes souffrent d’une hypertrophie ou d’un dépassement excessif des petites lèvres, ce qui est désagréable. Cette maladie entraîne des gênes au niveau physique et parfois psychologique. Heureusement, une opération chirurgicale permet de corriger la situation : la nymphoplastie. Qu’est ce que la nymphoplastie et est-elle remboursée par la SECU ? Les réponses dans cet article.

Qu’est ce qu’une nymphoplastie ?

Également connue sous l’appellation de  « labioplastie ou labiaplastie », la nymphoplastie est une opération de chirurgie esthétique aayant pour but de corriger une hypertrophie des petites lèvres génitales, en réduisant leur volume. Elle est destinée aux patientes qui  souhaitent modifier les dimensions de leurs lèvres internes en raison des gènes occasionnées par le développement excessif de ces dernières.

Quelles sont les techniques de nymphoplastie ?

Deux techniques sont possibles en nymphoplastie :

  • La technique longitudinale qui vise à réduire les petites lèvres par une incision verticale ou longitudinale, comme son nom l’indique;
  • La technique triangulaire qui consiste à raccourcir la taille des petites lèvres par une exérèse centrale suivie d’une reconstruction suturée avec des fils résorbables.

Le choix de la technique se fait en fonction de l’anatomie de la partie intime de la patiente ainsi que l’état des petites lèvres génitales. Cette chirurgie fait partie des plus simples du monde médical et ne laisse aucune trace visible chez la femme. La nymphoplastie aide les femmes à être plus à l’aise avec elles-mêmes, pour une vie plus confortable. Elle est réalisée seulement pour offrir une forme aux petites lèvres, en réduisant l’excès de muqueuses au niveau de ces dernières. L’intervention dure aux alentours de 45 minutes, selon l’expérience et la dextérité du chirurgien. Elle se déroule en ambulatoire sous anesthésie générale ou sous neuroleptanalgésie. Le choix revient aux patientes.

Pourquoi faire une nymphoplastie ?

L’hypertrophie des petites lèvres peut entraîner une gêne physique, mais aussi affecter la vie affective et intime d’une femme. Des petites lèvres qui dépassent peuvent entraîner :

  • Des irritations ;
  • Des douleurs pendant la pratique de certaines séances de sport (le vélo, l’équitation ou le HIT) ;
  • Des problèmes d’hygiène intime.

De plus, mis à part ces problématiques, les relations sexuelles et la pratique de certaines activités seront interdites à la patiente. En effet, elles peuvent provoquer une dyspareunie étant donné que le dépassement des petites lèvres bloque la pénétration. En outre, les troubles des petites lèvres peuvent provoquer un complexe permanent chez certaines femmes.

La SECU prend-elle en charge le remboursement de la nymphoplastie ?

En effet, la nymphoplastie est prise en charge par la SECU, étant donné que c’est une intervention chirurgicale qui n’a pas totalement une fin esthétique. Le niveau de remboursement d’une nymphoplastie peut atteindre un taux de 100 %, sur un tarif de base de 57,44 €.

Toutefois, ce taux dépend du profil de la patiente. En cas de dépassement élevé d’honoraires, le remboursement doit être complété partiellement ou totalement  par la mutuelle. Cependant, pour connaître les modalités de remboursement qui vous concernent, il est fortement conseillé de vous rapprocher de votre médecin et de relire le contrat avec votre mutuelle. Sinon,vous pouvez également contacter votre sécurité sociale pour avoir plus d’explications.

Quel est le prix d’une nymphoplastie ?

Le coût d’une opération de nymphoplastie varie de 2 000 à 3 000 €, en fonction de certains paramètres :

  • La technique adoptée ;
  • Le type d’anesthésie réalisé ;
  • Les frais liés à la clinique ;
  • Les dépassements d’honoraires du chirurgien, etc.

Un devis précis vous sera remis lors de votre première consultation.