5 bonnes raisons de souscrire une mutuelle maternité 

Entre les frais de consultation chez le gynécologue, les échographies et les frais d’accouchement, les dépenses engendrées par la grossesse d’une femme peuvent être exorbitantes. Certes, une certaine partie est prise en charge par la Sécurité Sociale, mais cela n’est pas suffisant. D’où la nécessité d’une mutuelle maternité pour couvrir la somme restante à payer. Vous attendez actuellement un bébé ? Retrouvez dans cet article 5 bonnes raisons de souscrire une mutuelle grossesse pour vous sécuriser financièrement.

La prise en charge des examens obligatoires

Pour le bonheur des femmes enceintes, l’Assurance maladie en France rembourse la totalité des frais liés aux examens obligatoires à partir du 6ème mois de la grossesse. Toutefois, les 2 premières échographies ne sont prises en charge qu’à hauteur de 70 %. Outre ces examens obligatoires, l’accompagnement de la femme enceinte jusqu’à l’accouchement est aussi assuré par l’Assurance Maladie.

Pour bénéficier de ce remboursement, la femme enceinte doit effectuer une déclaration de grossesse auprès de sa Caisse d’Assurance maladie dans les 3 premiers mois de grossesse. Celle-ci peut se faire en ligne ou bien par courrier postal après un premier examen prénatal chez un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme.

Les avantages de souscrire une mutuelle maternité

Bien que l’Assurance maladie contribue largement au paiement des frais durant votre grossesse, l’adhésion à une complémentaire santé est très utile voire indispensable.

1. Vivre sa grossesse en toute sérénité

Attendre un bébé implique des dépenses diverses pour ne citer que l’achat de l’équipement pour sa future chambre, de ses habits ou encore des matériels qui seront nécessaires à lui et à la mère. Si à cela s’ajoutent les frais de santé qui sont souvent élevés, le budget peut très vite augmenter. Votre couple peut ainsi, subir un stress et une anxiété surtout si votre situation financière est précaire.

Pour résoudre ce problème, les mutuelles maternité vous tendent la main afin d’alléger vos soucis. Elles proposent généralement plusieurs offres pour que leurs clients puissent trouver la formule adaptée à leur budget. Vous pouvez dormir sur votre laurier en attendant l’arrivée de votre bout de chou.

2. Se faire rembourser des frais non pris en charge par la Sécurité Sociale

Comme évoqué précédemment, le remboursement offert par l’Assurance maladie n’est que partiel alors que vous serez encore confronté à d’autres dépenses. Souscrire une mutuelle santé permet de bénéficier d’une prise en charge totale car elle va rembourser le ticket modérateur, c’est-à-dire la somme restante que vous devez payer après la participation de la Sécurité Sociale.

Ainsi dit, la souscription à une complémentaire santé vous évitera de débourser de l’argent pour les frais divers.

3. Bénéficier d’une prime de naissance

Certaines mutuelles proposent un bonus aux femmes enceintes lors de la naissance du nouveau-né ou de l’arrivée d’un enfant adopté. C’est ce qu’elles appellent « prime de naissance » et qui ressemble à celle versée par la Caisse d’allocations familiales. La somme tourne aux alentours de 200 euros mais elle peut varier suivant la mutuelle. Avant la souscription, assurez-vous que la somme proposée soit supérieure au montant de vos cotisations. Dans le cas contraire, vous pourrez encore changer de mutuelle. Le mieux est de comparer plusieurs complémentaires santé avant de faire un choix définitif.

Le versement de la prime de naissance se fait avant ou après l’accouchement. Une demande par courrier postal doit être effectuée. Enfin, il convient de préciser que le versement de cette prime par les mutuelles n’est pas obligatoire.

 

4. Se faire rembourser les dépassements d’honoraires

Les professionnels de santé comme les obstétriciens et les anesthésistes pratiquent les dépassements d’honoraires. La souscription d’une assurance santé vous permet ainsi d’éviter le paiement de cette charge.

5. Être plus sereine même après l’accouchement

Tout comme la période de grossesse et celle de l’accouchement, la période post-accouchement engendre également des frais divers. On parlera entre autres de ceux liés au suivi gynécologique, à la rééducation périnéale, aux soins pharmaceutiques, à l’aide à domicile, etc. Une bonne mutuelle maternité prendra en charge ces dépenses pour votre sérénité d’esprit.

Par ailleurs, la complémentaire santé permet aussi de rembourser le forfait journalier hospitalier qui n’est pas payé par l’Assurance maladie. Celui-ci est de 20 euros par journée. Si vous souhaitez bénéficier d’une chambre individuelle et confortable après votre accouchement, optez pour une mutuelle qui propose une formule incluant cette prestation.