Se faire opérer de la cataracte : comment s’effectue la prise en charge ?

La cataracte est une maladie qui touche généralement les seniors. Étant délicate, celle-ci doit être traitée afin que la personne victime puisse retrouver ses acuités visuelles. Pour cela, il s’avère nécessaire de procéder à une opération chirurgicale. Combien ça coûte ? Est-elle prise en charge par les assurances ? Des questions intéressantes auxquelles cet article va apporter des réponses.

La cataracte : qu’est-ce que c’est ?

La cataracte est un trouble visuel dû au développement d’opacités sur le cristallin de l’œil. Elle gêne la vision de près ou de loin de la personne qui en est atteinte malgré qu’elle porte des lunettes. C’est comme si elle regardait toujours à travers une vitre dépolie.

La maladie évolue progressivement, mais il se peut aussi qu’elle se produise en quelques mois ou en quelques semaines seulement. Les symptômes sont nombreuses :

    • inconfort visuel même si la personne porte déjà des lunettes adaptées ;
    • intolérance à la lumière et aux éblouissements ;
    • difficulté de localisation de l’espace ;
    • modification de la vision des couleurs ;
    • vision double.

Chirurgie de la cataracte : en quoi cela consiste ?

L’opération de la cataracte vise à extraire le cristallin opacifié afin de le remplacer par un implant intraoculaire (une sorte de lentille artificielle).

Un médecin anesthésiste pratique d’abord une anesthésie locale de l’œil par le biais de gouttes, de gels oculaires ou d’injection d’anesthésiant. Le chirurgien effectue ensuite une incision de l’œil et du sac cristallin afin d’y introduire une sonde qui va aspirer le cristallin. Enfin, il insère l’implant intraoculaire pliable ou multifocal dans le sac cristallin. Il est à préciser que la suture de l’incision n’est pas forcément nécessaire.

L’intervention chirurgicale de la cataracte dure généralement 30 mn. Le patient doit rester hospitalisé pendant une demi-journée. Si les deux yeux sont atteints, le chirurgien ne va opérer qu’un seul en une intervention. L’autre est à traiter quelques semaines ou mois plus tard.

Par ailleurs, la chirurgie de la cataracte est contre-indiquée pour les personnes qui sont atteintes d’autres maladies oculaires. D’autres solutions comme le port de verres correcteurs peuvent leur être proposées.

Combien coûte une opération chirurgicale de la cataracte ?

Le prix de réalisation d’une intervention chirurgicale de la cataracte dépend du type d’établissement ainsi que du secteur d’exercice du chirurgien. De manière générale, l’opération et la pose d’un implant monofocal sont totalement financées par la Sécurité Sociale. La base tarifaire est de 397 euros. Toutefois, les dépassements d’honoraires souvent appliqués par les spécialistes conventionnés de secteur 2, restent à la charge du patient ou de sa mutuelle santé.

En outre, le type d’implant convenu avec le chirurgien va également impacter le tarif. Un implant multifocal va engendrer un coût supplémentaire de 50 à 600 euros à payer par le patient ou par son assureur. Il existe actuellement de nombreuses mutuelles qui proposent à leurs clients le remboursement partiel ou total de ce type d’implant. Il convient de bien se renseigner sur les garanties avant de signer le contrat. Enfin, une opération qui nécessite l’utilisation d’un laser sera plus chère vu la complexité de cette technologie.

Autres points importants à savoir

    • Pour pouvoir prétendre à un remboursement de l’opération de la cataracte, il faut impérativement consulter à priori un médecin traitant. C’est ce dernier qui va orienter le patient vers un spécialiste ophtalmologiste. L’Assurance Maladie va ainsi prendre en charge la consultation.
    • Le remboursement total du tarif de base de l’opération chirurgicale n’est possible que si l’établissement hospitalier est conventionné.
    • Faire le bon choix d’une mutuelle santé est très important, le but étant de réduire au maximum la charge du patient. Une mutuelle qui inclut dans ses garanties : l’anesthésie, les frais d’hospitalisation, les implants, le traitement ainsi que les dépassements honoraires est plus intéressante.