Reste à charge zéro dentaire: comment ça marche ?

Le reste à charge zéro est une mesure qui permet de lutter contre le renoncement aux soins en France, mais ne concerne pas tous les traitements. Nombreux sont les soins dentaires très coûteux, comme le traitement de canal ou le remplacement d’un implant. Quels sont donc les traitements concernés par le reste à charge zéro en mutuelle santé ? Suivez le présent guide pour en savoir plus.

Définition

Lorsque l’on parle de dépenses zéro, cela signifie que le patient ne paie rien pour sa prothèse dentaire. Le dentiste lui-même inclut ce prix dans ses honoraires. Pour les patients qui bénéficient d’une aide (OMS), ils peuvent bénéficier du reste à charge zéro sur les prothèses dentaires, soit un remboursement intégral de leur prothèse (100%). Si vous vivez en France, vous avez peut-être entendu parler du « reste à charge zéro », qui signifie « zéro dépense » pour les soins dentaires. Le reste à charge zéro vise à faciliter l’accès aux soins dentaires en réduisant la charge financière des patients, qui devraient autrement payer eux-mêmes la visite et les traitements.

Les 3 paniers de soins dentaires

Le gouvernement fixe un plafond de prix sur le montant que vous pouvez payer pour divers traitements. Pour les soins dentaires, ces coûts sont répartis entre les paniers de services et de traitements que le gouvernement a fixés.

    • Le premier panier (0 dépense) comprend tous les traitements nécessaires, tels que l’extraction d’une dent ou certains types de plombages, qui sont totalement gratuits pour le patient, qu’ils soient effectués dans un établissement privé ou public. Ce panier comprend également les traitements pour des besoins particuliers, comme les prothèses dentaires.
    • Le deuxième panier (dépenses modérées) couvre tous les autres services, comme tout type de traitement de canal ou de pose de couronne.
    • Le troisième panier (dépenses gratuites) couvre les implants, les facettes et les travaux d’orthodontie. Tous les autres traitements sont soumis à des plafonds de prix. Les patients ne paient pas plus de 40 euros par an s’ils sont traités par un dentiste du système public ou 75 euros par an s’ils vont chez un dentiste privé.

Étant donné l’exhaustivité de cette liste, il est facile de supposer que le « reste à charge zéro » s’applique à tous les traitements. Cependant, il existe des exceptions que nous allons détailler ci-après.

Les soins concernés

Le « reste à charge zéro » sur les prothèses dentaires vise à rendre les soins dentaires plus abordables pour les patients. Ce plafond de prix, fixé à 400 € pour tous les soins dentaires, est compris pour certains soins (bridge, couronnes) et non pour d’autres (couronnes).

Le ministère français de la santé a mis en place un panier de prothèses dentaires gratuites. Les deux premiers paniers sont fixés par le gouvernement et ne peuvent être modifiés par le dentiste. Il s’agit des 3 traitements suivants :

    • Couronnes et bridges dentaires sur les dents (incisives, canines et premières prémolaires) en céramique ou en composite céramique et métal ;
    • Couronnes et bridges sur les dents (incisives, canines et secondes prémolaires) en zircone ;
    • Couronnes ou bridges métalliques sur les dents (toutes les autres dents).

Les soins non inclus dans la franchise

D’autres traitements qui ne relèvent pas du programme « zéro dépense » sont couverts par le régime général d’assurance dentaire (ADEM).

Par exemple, si un patient a besoin d’un traitement au bisphosphonate ou au fluor, ou d’un traitement Invisalign, il sera remboursé à 40 % par l’ADEM. Il devra payer 60 % des frais restants. Il en va de même pour les traitements préventifs tels que les sealants ou scellement des sillons. Ils ne sont pas non plus couverts par le reste à charge zéro puisqu’ils ne nécessitent pas d’anesthésie et n’entraînent pas de modification permanente de la structure dentaire.

Les autres traitements tels que les couronnes ou les bridges sur les secondes prémolaires ou sur d’autres dents ne sont pas inclus dans ce panier. Cela signifie qu’ils seront payés si le dentiste le juge nécessaire.

Pour bénéficier de soins dentaires de qualité, rendez-vous au CENTRE DENTAIRE ANDRÉ CÔTÉ & ASS.