5 bonnes raisons de souscrire une mutuelle pour votre bébé

Les rendez-vous médicaux qui s’enchaînent chez les nouveau-nés engendrent des dépenses importantes. Ainsi, il est recommandé de recourir à une mutuelle pour votre bébé, afin de minimiser les coûts. Pour mieux vous convaincre, voici 5 bonnes raisons d’en souscrire une.

Pour bénéficier d’une prise en charge intéressante dès sa naissance

Depuis sa naissance jusqu’à ses 2 mois, votre bébé doit passer par 4 examens. En lui souscrivant une mutuelle, vous bénéficierez d’une prise en charge à 100 % par l’assurance maladie. De plus, vous ne payez aucune avance de frais. Par ailleurs, l’assurance couvre intégralement les frais d’hospitalisation et le forfait hospitalier pendant les 30 jours après la naissance. La prise en charge sera réduite à 70 % du tarif de base à partir de son 31e jour.

Pour couvrir les besoins de santé spécifiques du bébé

Vous êtes contraint de consulter de nombreux professionnels pour suivre de près la santé de votre bébé durant les premiers mois de son existence. Contrairement à un adolescent et un adulte, les bébés sont plus vulnérables à cause des risques particuliers auxquels ils s’exposent. Le type de maladie dont chaque bébé souffre dépend notamment de son âge, de son activité et de son environnement. L’assurance santé couvre ainsi les frais liés aux rendez-vous et aux traitements spécifiques :

– les consultations régulières chez le pédiatre ;

– les consultations chez le psychomotricien ;

– les différentes vaccinations ;

– les soins dans les hôpitaux en cas de bronchiolite aiguë ;

– les soins des différentes maladies infantiles ;

– les appareillages dentaires ;

– les médecines douces ;

– le suivi en orthodontie, etc.

Pour bénéficier d’une couverture santé plus modulable

Depuis 2016, les employés bénéficient d’une mutuelle entreprise. Il s’agit d’une assurance collective économique vu que la négociation se fait au niveau de l’entreprise. D’ailleurs, les ayants droit des salariés peuvent aussi profiter de cet avantage financier. Cependant, elle est moins modulable qu’une mutuelle individuelle. En effet, les besoins des salariés sont priorisés par les garanties que le contrat collectif couvre, or ils peuvent limiter sa mutuelle. Ainsi, cela peut faire grimper les frais de consultations et de soins spécifiques aux bébés, car ils sont mal couverts par les complémentaires santé collectifs. Cela concerne notamment :

– les honoraires dépassés chez les spécialistes ;

– les vaccinations ;

– les hospitalisations nécessitant une intervention chirurgicale ;

– les hospitalisations dans une chambre individuelle où un lit accompagnant est mis à disposition ;

– les frais liés à la kinésithérapie, à la réflexologie ou à d’autres formes de médecine douce, etc.

Conseil : si la mutuelle entreprise propose un rattachement des ayants droit facultatif, optez pour une mutuelle enfant individuelle.

Pour récompenser sa fidélité

Versez un forfait naissance pour bénéficier d’une récompense de fidélité, quel que soit le montant. En effet, celui-ci débute à 50 € et peut s’élever jusqu’à 1 000 € selon votre possibilité. Ce forfait est un réel avantage pour une famille qui s’agrandit en souscrivant une mutuelle familiale adaptée. N’oubliez pas de vérifier le délai de carence au moment de l’adhésion vu qu’il est au prorata de l’avancement de la grossesse. Consultez les différents comparateurs d’assurances santé en ligne pour connaître les meilleures offres. Toutefois, cette option n’est pas forcément valable à toutes les mutuelles. Seul le contenu du contrat signé détermine si vous pouvez bénéficier de ce système de fidélisation ou non.

Pour mieux protéger son enfant

Indépendamment des raisons citées ci-dessous, il est important de souscrire une mutuelle santé pour votre bébé si:

– votre entreprise n’inclut pas la prise en charge des bébés et enfants ;

– vous n’avez pas souscrit à un complémentaire santé, mais que vous souhaitez assurer votre bébé :

– vous souhaitez que votre enfant dispose de sa propre mutuelle après un divorce en partageant le coût avec votre ex-conjoint, etc.