Médecine du sport : les actes pris en charge

Quand une personne se blesse en faisant de l’exercice, en participant à un sport ou en pratiquant tout type d’activité physique, il est toujours conseillé de consulter un médecin du sport pour être traité. Ce spécialiste connaît très bien les différentes blessures sportives et peut donc diagnostiquer exactement le problème. Ainsi, vous pourrez obtenir le meilleur soin pour reprendre votre vie en main. Mais alors, quels sont les actes pris en charge par ces médecins ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

C’est quoi un médecin du sport ?

Les prestataires de soins qui travaillent dans la médecine du sport sont des médecins ayant reçu une formation spéciale pour rétablir les fonctions des patients blessés. Ils ont pour but de faciliter la remise en forme le plus rapidement possible. Ils sont aussi des experts dans la prévention des maladies et des risques de blessures chez les personnes actives. Les médecins du sport travaillent généralement avec des athlètes professionnels. Cependant, ils traitent également les enfants et les adolescents qui pratiquent une activité sportive et les adultes qui font de l’exercice pour garder la forme. En plus des sportifs, la médecine du sport concerne également les personnes qui exercent un travail physiquement exigeant, comme les ouvriers du bâtiment.

Il faut seulement noter que la médecine du sport n’est pas une spécialité médicale. Ceux qui travaillent dans ce secteur sont généralement certifiés en médecine interne, en médecine familiale ou en médecine d’urgence. Toutefois, pour exercer ce métier, il faut suivre une formation complémentaire. La plupart se spécialisent dans le traitement des blessures. Certains médecins du sport de l’A.S.M.S Haute-Garonne vont également suivre une formation chirurgicale en tant que chirurgien orthopédiste.

Les domaines de spécialisation du médecin du sport

La médecine du sport se concentre spécialement sur la biologie, la physiologie et la psychologie. Les raisons de consulter un spécialiste de la médecine du sport sont les suivantes :

  • La fracture ;
  • L’entorse de la cheville ;
  • Les blessures au genou et à l’épaule ;
  • La compression nerveuse ;
  • La tendinite ;
  • La maladie cardiaque ;
  • L’asthme qui est causée par l’exercice ;
  • La commotion cérébrale ;
  • Le trouble de l’alimentation ;
  • La lésion du cartilage.

Cette liste n’est pas exhaustive, car d’autres raisons peuvent vous inciter à consulter un médecin du sport. Par exemple, vous pouvez lui demander des conseils sur la nutrition, les suppléments d’aliments, l’exercice et la prévention des blessures.

À noter que tout le monde peut consulter ce genre de médecin au cours de sa vie. Toutefois, ce sont les sportifs professionnels qui ont besoin d’un suivi régulier en médecine sportive. En effet, ces personnes pratiquent des activités physiques intensément et régulièrement.

Le remboursement des soins

Le remboursement d’un traitement par un médecin du sport dépend essentiellement du terme du contrat que vous avez signé avec votre mutuelle de santé. En effet, vous pouvez demander à être remboursé intégralement ou partiellement.

Par ailleurs, il se peut qu’il y ait un dépassement d’honoraires si vous allez chez un médecin de secteur 2. Pour cela, le reste à charge varie selon les garanties de votre mutuelle. Il faut également savoir que le passage chez un médecin du sport après que vous avez été consulté par votre médecin traitant vous permet d’être remboursé à hauteur de 70 %. Le cas échéant, vous ne bénéficiez que d’un remboursement de 30 % par l’assurance-maladie.

En outre, lorsque vous choisissez un médecin du secteur 3, la prise en charge par l’assurance-maladie sera beaucoup plus basse que ce que vous bénéficierez avec un médecin en secteur 1 et 2. Les médecins de cette catégorie sont généralement des spécialistes et ils imposent leurs propres tarifs.