Nos conseils pour trouver une mutuelle d’entreprise pas chère

Depuis le 1er janvier 2016, l’Accord national interprofessionnel (ANI) impose aux TPE et PME de souscrire une mutuelle pour leurs collaborateurs. En contrepartie, ces entreprises bénéficient d’avantages fiscaux et sociaux. La mutuelle d’entreprise est devenue obligatoire, profitant aux deux parties. Une multitude de mutuelles sont ainsi proposées aux entreprises. Et il est important de savoir les comparer pour trouver l’offre adaptée à votre entreprise aux meilleurs tarifs.

L’importance d’avoir une mutuelle d’entreprise

Une mutuelle d’entreprise a pour fonction primaire de faciliter l’accès aux soins des salariés. C’est une méthode qui leur assure une meilleure prise en charge. En effet, elle couvre les collaborateurs de l’entreprise, ainsi que ses ayants droit : conjoint(e), enfants, et autres personnes à charge.

Il va sans dire que les cotisations d’une mutuelle collective sont moins élevées que celles pour une mutuelle individuelle. En fournissant une couverture sociale à tous ses salariés, une entreprise bénéficie de tarifs négociés. Bien sûr, les tarifs dépendent du nombre d’employés, de leur catégorie, et des prestations sollicitées. L’entreprise doit cependant assurer le panier de soins à ses collaborateurs (soins médicaux, frais d’optique et dentaire, hospitalisation, ticket modérateur, forfait hospitalier journalier, ou autre). Des services supplémentaires comme le tiers-payant, un service d’assistance (aide-ménagère, garde d’enfants, prévention et accompagnement), ou des prises en charge peuvent aussi être proposées.

En plus de tirer parti des tarifs réduits, l’entreprise est exonérée de certaines charges sociales. Ses cotisations sont également déductibles de son bénéfice imposable. Mais pour profiter de tous ces avantages, l’employeur est tenu de payer au moins la moitié des cotisations de ses collaborateurs.

Et qu’en est-il des employés sous Contrat à durée déterminée (CDD) ?

Dans le cadre d’un contrat de moins de 12 mois, le salarié embauché peut ne pas être affilié, s’il le souhaite. C’est aussi le cas pour un contrat dont la durée excède 12 mois, mais il faut justifier sa demande avec la souscription à une autre mutuelle. L’employeur peut toutefois refuser cette non-adhésion. De ce fait, il peut contacter l’assureur et lui proposer la suspension du contrat de son employé. Cette démarche facilite la procédure pour l’employé. Si ce dernier était déjà assuré avant la signature du CDD, il n’aura ni à résilier son contrat avec la mutuelle, ni à en faire une nouvelle demande à la fin de son contrat. Les deux parties en sortent donc gagnantes.

Les moyens de trouver une mutuelle d’entreprise pas chère

En fonction de votre profil, vous pouvez demander des devis personnalisés pour trouver la meilleure offre. Y figurent le montant des remboursements dont les salariés peuvent bénéficier, les niveaux de protection et les différentes prestations prises en charge par la complémentaire santé professionnelle, ainsi que le nombre des ayants droit autorisés. Les tarifs et les niveaux de remboursement proposés varient d’un assureur et d’une entreprise à l’autre. Plus grand sera le nombre de salariés de l’entreprise, meilleurs seront les tarifs proposés. Prenez le temps d’analyser ces points ainsi que les garanties incluses avant de souscrire. Une mutuelle d’entreprise pas chère n’offre pas forcément de solides garanties, ni un remboursement dans les meilleurs délais.

Recourir à un comparateur de mutuelle pas chère vous permet de faire des économies, à la fois en terme d’argent et de temps. Plusieurs sont les sites disposant d’un comparateur, pour ne citer que lelynx.fr, melia-mutuelle.fr, meilleurtaux.com ou coover.fr. En remplissant le formulaire que vous trouverez sur l’un de ces sites, différents assureurs classés en fonction de leurs tarifs s’afficheront sur votre écran.

En somme, l’ANI a rendu la mutuelle entreprise obligatoire depuis plus de 5 ans. En contrepartie, les entreprises bénéficient d’avantages fiscaux, et d’une exonération de certaines charges sociales. Plusieurs sont les offres proposées par les assureurs, trouver celle qui convient le mieux à votre entreprise aux meilleurs tarifs ne sera pas une mince affaire. Néanmoins, vous pouvez compter sur les comparateurs pour vous aider.